Préparation à la sélection de Infirmier(e)

Volume horaire hebdomadaire :

16h


Matières enseignées :

Biologie, Sciences humaines, Français, Communication orale


Montant de la préparation :

1950 € TTC

Très variées, les missions de l'infirmier consistent d'abord à organiser et à dispenser les soins médicaux aux patients. Selon la structure et le service dans lequel il exerce, il peut effectuer un travail de prévention, de prise en charge d'enfants, d'accompagnement de personnes en fin de vie, de soins d'urgence.
à l'hôpital, l'infirmier participe au diagnostic et dispense de nombreux soins : distribution des médicaments, prises de sang, piqûres, pose des perfusions... Mais il veille aussi et surtout au bien-être des malades. Le soutien moral des patients et de leurs familles fait aussi partie du métier. Ce professionnel de la santé prend également en charge diverses tâches administratives.

Pour exercer ce métier, il faut obtenir le Diplôme d'état d'Infirmier délivré par les instituts de formation aux soins infirmiers (IFSI) après trois années d'études. La formation accorde une place importante aux stages (douze semaines au minimum par an, obligatoires dès la première année). Ils ont lieu en milieu hospitalier, dans les crèches, les centres de santé... Une indemnité de stage est désormais versée aux étudiants des IFSI.

Ecole en Limousin de Préparation Aux Concours paramédicaux et sociaux

Conditions d'inscription et d'admission

Première possibilité :
- être âgé(e) de 17 ans au moins au 31 décembre de l'année des épreuves d'admission.
- être titulaire du baccalauréat ou d'un titre admis en équivalence, ou avoir satisfait à l'examen Droit d'entrée à l'Université.
- être inscrit(e) en classe de terminale, l'admission définitive sera alors subordonnée à l'obtention du Diplôme.

Deuxième possibilité : Pour les professionnels non bacheliers
Faire valider les acquis par un jury spécial : dossier à retirer dans les DRASS (épreuve de français, résumé, chacun étant noté sur 20 avec un total devant être supérieur à la moyenne).
Troisième possibilité : Pour les aide-soignant ou auxiliaire de puériculture.
Exercer depuis plus de 3 ans. Pas de Jury de validation des acquis.

Modalités de la sélection

La réforme sur l'universitarisation des formations en santé fait que le concours infirmier disparaît en 2019 au profit d'une inscription à la formation infirmier(e) via PARCOURSUP. Le recrutement en IFSI est sélectif (beaucoup de candidats pour un nombre de places limitées). La plupart des IFSI proposent des oraux de sélection..

Oú présenter le concours

Au niveau des IFSI, les Instituts de Formation en Soins infirmiers présents dans chaque région (en Nouvelle Aquitaine : Limoges, Brive, Tulle, Ussel, Guéret...).

Epreuves d'admissibilité

1ère EPREUVE - Français
(notée sur 40 - durée : 4 h - note éliminatoire : inf ou égale à 10)
5 points permettent d'évaluer la correction syntaxique et la qualité écrite de la production du candidat.

L'épreuve vise à évaluer la maîtrise de la langue française des candidats
(correction syntaxique, morphologique et lexicale, niveau de langue et clarté
d'expression) ainsi que leurs connaissances sur la langue ; elle doit aussi évaluer
leur capacité à comprendre et à analyser des textes (dégager des
problématiques, construire et développer une argumentation) ainsi que leur
capacité à apprécier les intérêts et les limites didactiques de pratiques
d'enseignement du français.
L'épreuve comporte trois

1ère partie de l'épreuve - Sur 11 points
La production d'une réponse, construite et rédigée, à une question portant sur
un ou plusieurs textes littéraires ou documentaires.

2nde partie de l'épreuve - Sur 11 points
Une partie portant sur la connaissance de la langue (grammaire, orthographe,
lexique et système phonologique) ; le candidat peut avoir à répondre à des
questions de façon argumentée, à une série de questions portant sur des
connaissances ponctuelles, à procéder à des analyses d'erreurs-types dans des
productions d'élèves, en formulant des hypothèses sur leurs origines.

3ème partie de l'épreuve - Sur 13 points
Une analyse d'un dossier composé d'un ou plusieurs supports d'enseignement du français, choisis dans le cadre des programmes de l'école primaire qu'ils soient destinés aux élèves ou aux enseignants (manuels scolaires, documents à caractère pédagogique), et de productions d'élèves de tous types, permettant d'apprécier la capacité du candidat à maîtriser les notions présentes dans les situations d'enseignement.

2ème EPREUVE - Mathématique
(notée sur 40 - durée : 4 h - note éliminatoire : inf ou égale à 10)

L'épreuve vise à évaluer la maîtrise des savoirs disciplinaires nécessaires à l'enseignement des mathématiques à l'école primaire et la capacité à prendre du recul par rapport aux différentes notions. Dans le traitement de chacune des questions, le candidat est amené à s'engager dans un raisonnement, à le conduire et à l'exposer de manière claire et rigoureuse.

1ère partie de l'épreuve - Sur 13 points
Une première partie constituée d'un problème portant sur un ou plusieurs
domaines des programmes de l'école ou du collège, ou sur des éléments du
socle commun de connaissances, de compétences et de culture, permettant
d'apprécier particulièrement la capacité du candidat à rechercher, extraire et
organiser l'information utile.

2nde partie de l'épreuve - Sur 8 points
Une deuxième partie composée d'exercices indépendants, complémentaires à
la première partie, permettant de vérifier les connaissances et compétences du
candidat dans différents domaines des programmes de l'école ou du collège.
Ces exercices pourront être proposés sous forme de questions à choix multiples,
de questions à réponse construite ou bien d'analyses d'erreurs-types dans des
productions d'élèves, en formulant des hypothèses sur leurs origines.

3ème partie de l'épreuve - Sur 14 points
Une analyse d'un dossier composé d'un ou plusieurs supports d'enseignement
des mathématiques, choisis dans le cadre des programmes de l'école primaire
qu'ils soient destinés aux élèves ou aux enseignants (manuels scolaires,
documents à caractère pédagogique), et productions d'élèves de tous types,
permettant d'apprécier la capacité du candidat à maîtriser les notions présentes
dans les situations d'enseignement.

Epreuves d'admission

Première épreuve orale : mise en situation professionnelle
dans un domaine au choix du candidat
(L'épreuve est notée sur 60 points : 20 points pour la présentation du dossier par le candidat, 40 points pour l'entretien avec le jury.)
Durée de l'épreuve : une heure.

Cette épreuve vise à évaluer les compétences scientifiques, didactiques et pédagogiques du candidat dans un domaine d'enseignement relevant des missions ou des programmes de l'école élémentaire ou de l'école maternelle, choisi au moment de l'inscription au concours parmi les domaines suivants : sciences et technologie, histoire, géographie, histoire des arts, arts visuels, éducation musicale, enseignement moral et civique.

Le candidat remet préalablement au jury un dossier de dix pages au plus, portant sur le sujet qu'il a choisi.
Ce dossier se compose de deux ensembles :
- une synthèse des fondements scientifiques relatifs au sujet retenu ;
- la description d'une séquence pédagogique, relative au sujet choisi, accompagnée des documents se rapportant à cette dernière.
L'épreuve comporte :
- la présentation du dossier par le candidat (vingt minutes) ;
- un entretien avec le jury portant, d'une part, sur les aspects scientifiques, pédagogiques et didactiques du dossier et de sa présentation, et, d'autre part, sur un élargissement et/ou un approfondissement dans le domaine considéré (quarante minutes), pouvant notamment porter sur sa connaissance réfléchie des différentes théories du développement de l'enfant.

Deuxième épreuve orale : entretien à partir d'un dossier
(Durée de la préparation : trois heures; Durée totale de l'épreuve : une heure et quinze minutes.
L'épreuve est notée sur 100. 40 points sont attribués à la première partie ; 60 sont attribués à la deuxième partie dont 20 points pour l'exposé et 40 pour l'entretien.)

L'épreuve comporte deux parties. La première partie permet d'évaluer les compétences du candidat pour l'enseignement de l'éducation physique et sportive (EPS) ainsi que sa connaissance de la place de cet enseignement dans l'éducation à la santé à l'école primaire. La deuxième partie de l'épreuve vise à apprécier les connaissances du candidat sur le système éducatif français, et plus particulièrement sur l'école primaire (organisation, valeurs, objectifs, histoire et enjeux contemporains), sa capacité à se situer comme futur agent du service public (éthique, sens des responsabilités, engagement professionnel) ainsi que sa capacité à se situer comme futur professeur des écoles dans la communauté éducative.

Première partie : Le jury propose au candidat un sujet relatif à une activité physique, sportive et artistique (APSA) praticable à l'école élémentaire ou au domaine des activités physiques et expériences corporelles réalisables à l'école maternelle. Le candidat expose ses réponses (dix minutes) et s'entretient avec le jury (vingt minutes). Le jury élargit le questionnement aux pratiques sportives personnelles du candidat ou encore au type d'activités sportives qu'il peut animer ou encadrer.

Deuxième partie : Elle consiste en un exposé du candidat (quinze minutes) à partir d'un dossier de cinq pages maximum fourni par le jury et portant sur une situation professionnelle inscrite dans le fonctionnement de l'école primaire, suivi d'un entretien avec le jury (trente minutes). L'exposé du candidat présente une analyse de cette situation et des questions qu'elle pose, en lui permettant d'attester de compétences professionnelles en cours d'acquisition d'un professeur des écoles.
L'entretien permet également d'évaluer la capacité du candidat à prendre en compte les acquis et les besoins des élèves, en fonction des contextes des cycles de l'école maternelle et de l'école élémentaire, et à se représenter de façon réfléchie la diversité des conditions d'exercice du métier, ainsi que son contexte dans ses différentes dimensions (classe, équipe éducative, école, institution scolaire, société), et les valeurs qui le portent dont celles de la République.

En résumé

Ecole en Limousin de Préparation Aux Concours paramédicaux et sociaux
Ecole en Limousin de Préparation Aux Concours paramédicaux et sociaux
Ecole en Limousin de Préparation Aux Concours paramédicaux et sociaux

Le déroulement

La scolarité est organisée sur une durée de 25 semaines, de mi-septembre à fin mars (semaines de vacances : 1 à la Toussaint, 2 à Noël et 1 en février).

Ecole en Limousin de Préparation Aux Concours paramédicaux et sociaux

Matière

Volume horaire hebdomadaire

Techniques rédactionnelles

2 h

Biologie

4 h

Maths appliqués

1 h

Initiation aux sciences humaines

3 h

évaluations des compétences

2 h

Communication orale - sociales Actualités sanitaires et

2 h

Projet citoyen

2 h

Stages de découverte

2 semaines minimum


Total en euros 1950 €

Les DST sont inclus dans le volume horaire hebdomadaire. Ils sont organisés chaque semaine, sont corrigés et commentés. Plusieurs concours blancs sont aussi prévus en cours de formation."; ?>



Ecole en Limousin de Préparation Aux Concours paramédicaux et sociaux
Ecole en Limousin de Préparation Aux Concours paramédicaux et sociaux

S'inscrire Ecole en Limousin de Préparation Aux Concours paramédicaux et sociaux Ecole en Limousin de Préparation Aux Concours paramédicaux et sociaux Ecole en Limousin de Préparation Aux Concours paramédicaux et sociaux

Les concours infirmiers sont très spécifiques et nécessitent une préparation ciblée que les cours suivis en PACES n'offrent pas. Cette formule vous offre une vraie préparation intensive. Elle permet de se familiariser avec les différents types de tests d'aptitude, d'aborder les thèmes de l'actualité sanitaire et sociale présentés au concours, de se préparer à l'oral.

Ecole en Limousin de Préparation Aux Concours paramédicaux et sociaux Remplir le contrat de formation et la fiche d'inscription disponibles en cliquant sur ces liens:

Contrat de formation Fiche d'inscription



Ecole en Limousin de Préparation Aux Concours paramédicaux et sociaux
Ecole en Limousin de Préparation Aux Concours paramédicaux et sociaux

ELPAC
Ecole en Limousin pour la
Préparation Aux Concours

Adresse
4 rue de la préfecture
87000 Limoges

Tel
05 55 14 97 41
En savoir plus